Parcoursup nous voilà!

Dernière mise à jour : 31 déc. 2020

Nos chères têtes blondes sont en terminale et doivent en même temps se projeter vers leur avenir en passant par cette fameuse plateforme Parcoursup: c'est là que tout commence....

Alors à ce stade, on ne panique pas, avec un peu de méthode tout va bien se passer !

Je suis dans le même bateau que vous, alors serrons nous les coudes!



Première étape: que veut faire notre ado ?

La première fois que j'ai été confrontée à cette situation, la plateforme s'appelait APB : c'était simple, pas la plateforme, mais ma situation de l'époque oui : ma fille savait ce qu'elle voulait faire : infirmière. Nous l'avons donc inscrite aux concours infirmiers et sur APB (et oui, on y échappait pas) nous l'avons inscrite sur toutes les formations en lien avec la santé.


Aujourd'hui, pour ma seconde fille, la situation est plus complexe. Le secteur de la mode l'intéresse mais c'est un secteur vaste. Nous avons donc essayé, ensemble, de comprendre ce qu'elle recherchait à travers ce choix.

Si votre ado n'a pas d'idée, qu'il n'arrive pas à verbaliser ses motivations, vous pouvez rencontrer un coach scolaire ou une conseillère d'orientation si des idées demandent à être approfondies. J'interviens régulièrement auprès de jeunes qui, après notre entretien, parviennent à cibler davantage leurs choix d'orientation.


Deuxième étape: Comment notre ado s'imagine dans sa formation post bac ?

Les questions à se poser sont (liste non exhaustive) :

- plutôt des études théoriques ou pratiques? votre ado a-t-il besoin de "faire" pour comprendre et mémoriser ou le par cœur lui convient ?

Si votre enfant a besoin de situations concrètes, de changer de lieu pour ne pas s'ennuyer, d'avoir des responsabilités; il est possible de s'interroger sur les formations en apprentissage. Ces formations, contrairement à certaines idées reçues, ont un niveau d'exigence élevé. En effet, au delà de former pour l'obtention d'un diplôme d'Etat ( BTS, DUT, licence...), elles permettent aux jeunes d'être formés en entreprise. Ils ont alors le statut de salarié et acquièrent de l'expérience professionnelle. A l'issue d'une formation en apprentissage, l'apprenti a 2 choix : soit continuer ses études soit se diriger vers le marché du travail.


Si votre enfant aime la théorie, préfère les stages ponctuels en entreprise pour apprendre,

et , sans jugement, aime le confort du lycée alors peut-être vaut-il mieux se diriger vers des études classiques. C'est ce que j'ai vécu avec mon aînée, elle a donc retrouvé ce confort au sein de l'IFSI qu'elle a intégré.


Troisième étape: et si le choix de votre ado n'est pas validé ?

Il faut l'aider à définir un plan B.

Si son premier choix n'est pas validé qu'aimerait-il faire?

Dans quoi se verrait-il?

Il faut le laisser s'exprimer. Je pense à certains de mes anciens apprentis qui, après un bac, ont décidé d'arrêter les études. Ils ont travaillé pour certains, sont partis à l'étranger pour d'autres mais tous ont trouvé leur voie.

Il faut les aider à trouver ce qui les motive eux, même si cela ne correspond pas à ce que nous pensions ou voulions pour eux.

Je pense à une histoire qu'une personne de confiance m'a raconté : un jeune homme avait fait des études de médecine, il avançait dans son cursus mais n'était pas heureux. Un beau jour, la personne que nous avons en commun lui dit "pourquoi es-tu si triste? tu réussis dans tes études, tu devrais être content ?" le jeune homme lui répond alors" je ne fais pas des études de médecine par choix mais pour faire plaisir à mon père". Quelques temps plus tard, ils se retrouvèrent, le jeune homme était métamorphosé : il avait obtenu son diplôme de médecin mais avait tout arrêté pour travailler dans l'immobilier....


Il nous faut prendre conscience que la période est difficile pour eux : ils doivent faire un choix quant à leur avenir, préparer le bac, le tout dans un contexte que nous connaissons tous et qui peut être anxiogène pour certains.


Petit conseil du coach: refoulez cette petite voix qui vous dit "nous sommes tous passés par là! Il fait ce qu'on lui dit!", mais n'hésitez pas à vous poser cette question:" est-ce-que, moi-même, je fais VRAIMENT ce que j'ambitionnais professionnellement?"... Bonne réflexion ;)

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout